Accueil > Actualités > Cyril Savidan : « La FFSG décroche un soutien européen pour un projet (...)

Cyril Savidan : « La FFSG décroche un soutien européen pour un projet d’envergure »

Ce mois-ci, faisons la connaissance de Cyril Savidan, en charge du développement territorial et responsable des partenariats publics à la Fédération Française des Sports de Glace.

Cyril OK

Pouvez-vous nous décrire votre rôle ?

L’objectif de ma mission est de mettre en place des projets qui favorisent le développement de la Fédération Française des Sports de Glace et d’obtenir les financements publics permettant de les mener à bien.
Nous sommes en relation avec les collectivités territoriales et échangeons autour de nos besoins communs. Les principaux sujets sont : l’organisation des événements FFSG en lien avec nos organes déconcentrés (ligues, comités départementaux et clubs) et le développement de nos infrastructures, vecteur indispensable au déploiement de nos activités sportives.

Pouvez-vous nous parler d’Erasmus+ ?

Erasmus+ est un programme européen qui peut notamment soutenir des projets autour du sport et de la jeunesse.
Suite au scandale des violences sexuelles, largement médiatisé début 2020, Nathalie Péchalat a eu comme volonté de porter notamment un projet d’envergure autour de ce sujet, primordial, dans les sports de glace. Le programme européen Erasmus+ nous permet aussi d’élargir notre combat au-delà de nos frontières. En effet, il implique d’autres fédérations (Hongrie, Pays-Bas) et la Fédération Internationale de Patinage (ISU).
Le consortium, créé par la FFSG pour porter ce projet, intègre également l’association Colosse aux pieds d’argile, l’Université Claude Bernard Lyon 1 ainsi que l’association Sport et Citoyenneté.
On a travaillé sur le sujet pendant un an et demi et déposé une candidature sur le volet jeunesse avec le projet SAYES (SAfeguarding for Young European Skaters) qui doit contribuer à protéger les jeunes athlètes des violences sexuelles dans les sports de glace, toutes disciplines confondues, filles et garçons.
Nous sommes heureux d’avoir reçu confirmation, de l’agence Erasmus+ France Jeunesse et Sports, d’un soutien financier de plus de 250 000 euros pour pouvoir mettre en œuvre le projet.

En quoi consistera cette action ?

Cette action durera trois ans et débutera en mars 2022. Le lancement du projet passera par une conférence labellisée PFUE (Présidence Française de l’Union Européenne) lors des Championnats du Monde de Patinage Artistique à Montpellier (du 21 au 27 mars 2022).

Les principaux objectifs du projet sont :
 De poser un diagnostic précis ;
 D’éveiller les consciences et sensibiliser tous les acteurs des sports de glace ;
 De pérenniser des interventions directes, dans un climat de confiance, auprès des encadrants et des pratiquants (conférences, modules d’apprentissage en ligne…).

Au-delà de nos disciplines et des fédérations partenaires, nous espérons que ces outils serviront plus largement le mouvement sportif européen.